Vivre ensemble
Vivre ensemble
Vivre ensemble
Vivre ensemble
Vivre ensemble
Vivre ensemble
Des actions pour la planète
Face à la fragilisation de notre planète, certaines enseignes se mobilisent pour agir en faveur de l’environnement. Zoom sur des premières initiatives actives et responsables de la part des commerçants du Shopping Center Cloche d’Or.

Dans une logique de développement responsable a impact positif sur le quartier, la société et l’environnement au sens large,  de nombreuses enseignes agissent concrètement pour un avenir meilleur autour de Cloche d’Or et plus encore.

Aqualogia : un fonctionnement naturel pour respecter la nature

Dans une démarche éco-responsable, Aqualogia revisite le fonctionnement classique du pressing par des actions concrètes en faveur de la planète : l’énergie produite par son séchoir classé en catégorie A est« recyclée ». Équipé d’un système de pompe à chaleur, ce dernier transforme la chaleur ambiante récupérée en air chaud et sec, à son tour reconduit dans le tambour de séchage.

L’enseigne estime en outre réduire sa consommation de plastiques de 80% en proposant à des housses lavables et réutilisables et en mettant en place un programme de récupération des cintres.


Afin de minimiser son impact sur l’environnement et respecter davantage la nature, Aqualogia privilégie un fonctionnement naturel, sans incidence sur l’atmosphère et l’eau, en recourant notamment à des produits biodégradables. Cette démarche lui permet en effet de réduire la quantité d’eau utilisée lors de chaque cycle pour lequel entre 105 à 120 litres sont nécessaires (contre 200 avec un autre procédé). Enfin, les tickets remis aux clients sont imprimés sur papier thermique écologique certifié sans bisphénol A.

COS : des collections conçues pour durer

La notion de longévité et de circularité sont chères au cœur de COS. L’enseigne élabore en effet des collections durables et intemporelles tout en encourageant la revente d’occasion au sein de sa communauté. « Acheter mieux, garder pour toujours », telle est la devise de l’enseigne de mode.


Cette dernière s’est fixée pour objectif de recourir à des matériaux 100% recyclés, réutilisés ou issus de sources plus durables d’ici 2030. Aujourd’hui, les fibres et tissus sont soit organiques, recyclés ou provenant de sources durables grâce à la certification de partenaires garantissant le bien-être animal, environnemental et social. COS travaille constamment à l’amélioration de la qualité de ses tissus.

Timberland : privilégier l’agriculture générative

« Dans la nature, tout peut être utilisé et réutilisé. Rien ne se perd », telle est la devise de Timberland lorsqu’il s’agit d’élaborer ses produits destinés à être recyclés et éviter que les matériaux ne soient remis au rebut. L’enseigne souhaite que 100% de ces deniers soient conçus pour la circularité.


Au sein du Shopping Center Cloche d’or et à travers le monde, l’enseigne attribue une grande importance au recyclage et à la réutilisation. Les structures amovibles et modulables présentes en vitrines ont été conçues pour servir plusieurs années. Timberland a également opté pour une encre végétale utilisée sur tous ses supports recyclés, comme les affiches, étiquettes et tout autre outil de communication.

Afin de préserver et améliorer la biodiversité, Timberland privilégie par exemple les matières premières issues d’exploitations d’agriculture régénérative imitant la nature et collabore pour cela avec des producteurs de cuir, de caoutchouc, de coton, de laine et de canne à sucre. L’enseigne participe également à la plantation active d’arbres pour extraire de l’air plus de carbone qu’elle n’en émet.

& Other Stories : la circularité, une priorité

La circularité figure parmi les priorités de & Other Stories qui s’est notamment fixé comme objectif de devenir entièrement circulaire d’ici 2030. Pource faire, l’enseigne invite ses clients à ramener leurs anciens vêtements ou contenants de produits de beauté afin de leur offrir une seconde vie.

Elle souhaite en outre recourir uniquement à des matériaux recyclés ou acquis de manière plus durable, ce qu’elle applique déjà à ses nouvelles de gammes.

Les produits utilisés par & Other Stories, comme le coton 100% biologique, sont dans ce contexte issus de sources durables et conçus dans l’optique de limiter leur incidence écologique.

Auchan : une gestion efficace des déchets

Grâce à un tri très poussé de la totalité de ses déchets (soit 2.560 tonnes en 2018), Auchan est parvenue à recycler 90% de ces deniers. Une démarche qui lui a valu le label Super Drecks Këscht et lui a permis de se distinguer. Soucieuses de son impact sur l’environnement, les équipes Auchan reconsidèrent le cycle de vie des produits. Désormais constitués à partir de déchets recyclés, ils offrent une seconde vie à la matière usagée. L’usage des emballages plastiques est quant à lui réduit et remplacé par des sachets lavables. Chacun est également invité à emmener les produits de bouche dans ses propres contenants lorsque que faire ce peut. Quant aux invendus, ces derniers sont distribués sous forme de dons à Stëm Vun der Stross.


Cet hypermarché unique a pour ambition d’entretenir une démarche de consommation durable et s’assure que ses actions et offres soient respectueuses de l’environnement, de la société et contribue au mieux vivre de chacun. Outre sa lutte contre le gaspillage alimentaire et le tri de ses déchets, Auchan a fait le choix d’une meilleure gestion de ses énergies (26% de baisse de consommation d’électricité entre 2016 et 2017 tandis que 100% des éclairages sont équipés d’ampoules LED) et participe à la protection de la biodiversité en renonçant notamment à l’usage de pesticides.

La volonté maitresse est de réinventer notre façon de consommer : un changement qui doit s’opérer de la production à la consommation. Par conséquent,Auchan met un point d’honneur à rendre les circuits de production et de distribution 100% transparents et responsables. Par conséquent, elle milite pour le bon, le sain et le local.

Victorine : privilégier des ressources écologiques

Soucieuse de l’environnement mais également de la santé de ses clients, Victorine encourage les gourmands à ramener en magasin leurs bocaux en verre dans le but de les laver, les stériliser et enfin les réutiliser.

Pour bon nombre de ses préparations, ce temple du Fast Good privilégie les emballages plastiques en PLA, un composant à base d’amidon végétal, compostable et présentant une faible teneur en carbone. Le circuit responsable est également pensé jusqu’à la consommation d’eau, disponible en libre distribution et gratuitement via des fontaines à eau filtrée, au moyen d’un système de filtration Brita.

Lush : favoriser les conservateurs naturels

L’ambition de Lush est de proposer des produits de qualité sans faire l’impasse sur le respect de la nature et des ressources naturelles. L’enseigne favorise les filières courtes et les producteurs locaux pour maîtriser la traçabilité de ses produits.

Lush est l’une des premières entreprises cosmétique à avoir obtenu la certification Fair Trade pour l’utilisation du beurre de cacao issu du commerce équitable. Aujourd’hui 82% de ses produits sont auto-conservés, utilisant des conservateurs naturels. Elle travaille actuellement à la reformulation de sa gamme pour obtenir des produits 100% sans conservateur synthétique.


La responsabilité sociale et environnementale est primordiale pour l’enseigne qui a notamment créé le Lush Prize pour récompenser la lutte pour le bien-être des animaux et soutenir la recherche sur des alternatives aux tests menés sur ces derniers, ou encore le Re : Fund (anciennement Lush Fund) est le nom du fond de Lush pour soutenir internationalement divers enjeux comme la régénération, biodiversité, agroécologie. Un fond lui permettant de développer des pratiques éthiques. Elle se positionne également contre le suremballage et en faveur de l’écoconception.

Kusmi Tea : en route vers le 100% bio

Pour devenir plus responsable et respecter l’environnement, Kusmi Tea privilégie des thés et infusions aux bases biologiques. Pour attendre le 100% biologique, l’enseigne est accompagnée par le WWF (Fond Mondial pour la Nature).En retour, Kusmi Tea soutient l’initiative Tx2 de ce dernier, visant à protéger le tigre, une espèce en danger d’extinction dans les régions productrices de thé.

Afin de tenir sa promesse envers la nature, l’enseigne s’investit dans diverses causes : la préservation de la pureté de l’eau, la prévention du gaspillage alimentaire mais aussi la réduction des déchets plastiques.

Kusmi Tea sélectionne avec soin et rigueur les matières premières utilisées(fruits et épices) ainsi que ses fournisseurs. C’est donc en toute logique qu’elle a développé une charte de qualité définissant ses spécifications en matière de qualité et de sécurité alimentaire et encadrant le processus très strict de qualification.

Avril : la ‘‘cosm’éthique’’

Éthique et écoresponsable, Avril mise notamment sur le bio, certifiant chacun de ses formules matières premières et produits finis élaborés sans recourir à des tests sur animaux.


L’enseigne s’implique également en faveur de la planète en supprimant et remplaçant les packagings superflus par du papier et en participant à la plantation d’arbres afin de compenser ses émissions de CO2 (16.000en 2020). Elle évite en outre l’impression de tickets en boutique et travaille activement au développement d’alternatives zéro déchet.

Les produits non commercialisables (date de péremption courte ou packagings abimés) sont quant à eux donné à des associations.

Arket : la durabilité avant tout

Arket place la durabilité au cœur de son action et l’incorpore dans l’ensemble de ses processus, du choix des fournisseurs et des matériaux à l’information fournie aux clients sur comment prendre soin de ses vêtements pour en prolonger la durée de vie. Privilégiant une approche circulaire et un haut niveau de transparence sur ses processus, méthodes et fournisseurs l’enseigne souhaite amener un changement positif dans l’industrie de la mode et du design.

Concevoir des vêtements pour une durée de vie plus longue, recourir à des matériaux responsables conçus de manière éthique figurent parmi les priorités de ARKET. En 2020, 76% de ses textiles, accessoires et articles de maison ont été fabriqués à partir de matériaux issus de source durable, l’objectif étant d’atteindre 100% d’ici 2030. ARKET a en outre atteint son objectif de travailler exclusivement avec du coton biologique ou recyclé. L’enseigne ambitionne enfin d’être pleinement positive pour le climat d’ici 2040, autrement dit de contribuer à l’environnement en réduisant davantage d’émissions de gaz à effet de serre que celles produits.

Retour
Partager